Les bienfaits des champignons

En novembre, c’est la ronde des champignons. Vous pourrez cueillir cèpe, chanterelle, girolle, mousseron, pied bleu, pied de mouton et trompette de la mort.

Panier de champignons

Panier de champignons

Le champignon dans l’histoire

De tout temps, les champignons ont fasciné, comme en témoignent les nombreuses légendes populaires issues pour la plupart d’Europe centrale. La mythologie scandinave voit naître les champignons de l’écume perlant de la bouche du cheval d’Odin, dieu créateur du premier homme et de la première femme.

Les champignons suscitaient autrefois l’adoration dans certaines religions animistes et dans le chamanisme ou au contraire la crainte, comme en témoignent leurs surnoms haut en couleur : « rond de sorcières« , « tabourets de crapauds« , « trompettes de la mort« , ou encore « pénis de chien« …

Savoir reconnaître les champignons comestibles

Dictionnaire illustré des champignons

Dictionnaire illustré des champignons

Si beaucoup de champignons sont peu intéressants sur un plan gustatif, une trentaine dans le monde sont répertoriés comme d’excellents comestibles, mais une vingtaine sont mortels. Pour apprendre à identifier les champignons, la sortie sur le terrain avec un connaisseur est encore le meilleur moyen.

Les vertus des champignons

Les champignons sont riches en vitamines du groupe B souvent détruites par les modes d’alimentation actuelle et notamment le blutage des céréales. Ces vitamines du groupe B interviennent dans le fonctionnement neuro-musculaire et le bon état de la peau.
Les champignons sont également riches en divers oligo-éléments en particulier en sélénium, aux remarquables propriétés antioxydantes, luttant contre le vieillissement prématuré.
Attention cependant : ne ramassez jamais les champignons au bord des routes, ou dans certaines régions où le sol est naturellement riche en cadmium ou pollué, car ils ont souvent une forte capacité à bio-accumuler des métaux lourds toxiques comme le mercure, le plomb et le cadmium.

Les nutriments naturels

Les vitamines et nutriments de synthèse ont-ils les mêmes propriétés biologiques que ceux d’origine naturelle, issus des plantes et des règnes naturels ?

Vitamine des aliments

Vitamine des aliments

Plusieurs études scientifiques démontrent que non. Les vitamines et nutriments de synthèse ne sont pas aussi bien assimilés par l’organisme, loin s’en faut. S’il est exact que les molécules de synthèse sont de la même forme que les molécules naturelles, en revanche elles s’orientent de façon différente par rapport à la lumière. Cela signifie que les molécules de synthèse ne s’orientent pas de façon adéquate devant les récepteurs cellulaires, de sorte que leur assimilation par nos cellules est nettement moins bonne.

C’est ainsi que la vitamine E se synthèse n’est assimilable qu’à 50% contre 100% pour la vitamine E naturelle. De même la vitamine C naturelle, extraite de fruits comme la cerise acérola, est nettement plus assimilable, bien qu’elle se présente souvent sous forme de comprimés dosés à 120mg contre 500mg rencontrés souvent dans les comprimés de vitamine C artificielle.

C’est pourquoi le consommateur ne doit pas se laisser abuser par les dosages élevés affichés par les fabricants de vitamines de synthèse. De plus, la stabilité d’une molécule de vitamine de synthèse nécessite le recours à des stéréo-isomères chimiques que l’organisme devra éliminer, ajoutant au travail de détoxication du foie qui a déjà fort à faire avec les polluants alimentaires et de l’environnement.

Source : Vitamines et nutriments naturels